Les Sonnailles: le canapé